Un salaire de base plus élevé et un contenu de fonction passionnant pour plus de satisfaction au travail

Un salaire de base plus élevé et un contenu de fonction passionnant pour plus de satisfaction au travail

Ce n’est pas le salaire, mais le plaisir et la motivation qui semblent déterminer la performance des travailleurs. C’est ce qu’il ressort de notre étude menée en collaboration avec le bureau d’études de marché Indiville, Tempo-Team et la Prof. Dr. Anja Van Den Broeck (KU Leuven), experte du marché du travail. La transparence et l’honnêteté en matière de rémunération, un salaire de base plus élevé et des avantages extralégaux sur mesure engendrent une plus grande satisfaction au travail.

Contenu de fonction passionnant et autonomie accrue

Ceux qui partent travailler tous les jours avec plaisir et sont motivés attachent moins d’importance à la rémunération (38 %) que ceux qui éprouvent moins de plaisir dans leur travail (54%). Un contenu de fonction passionnant et stimulant reste un premier facteur crucial de satisfaction au travail. Mais d’autres formes d’appréciation sont également importantes. « Les collaborateurs qui excellent peuvent, par exemple, se voir accorder plus d’autonomie pour façonner l’ensemble de leurs tâches, ou plus de possibilités de suivre une formation », explique Anja Van den Broeck.

Plus de transparence et d’honnêteté en matière de rémunération

Pour aller travailler avec plaisir, le deuxième facteur important est l’ouverture et l’honnêteté sur le lieu de travail, y compris en matière de rémunération. Pour être satisfait de son salaire, il importe de savoir pourquoi tel ou tel collègue gagne plus. Dans de nombreuses entreprises, le système de rémunération manque cependant de clarté. Les résultats de notre étude révèlent qu’un travailleur sur trois estime ne pas recevoir un salaire équitable par rapport à son travail. 25 % des répondants ont même l’impression que leur rémunération n’est pas déterminée de manière équitable.

Un salaire de base plus élevé plutôt que des primes et des bonus

Selon Anja Van Den Broeck, experte du marché du travail, les primes et les bonus ne sont pas un bon moyen de motiver les travailleurs. En définitive, il ne reste pas grand-chose aux collaborateurs de ces rémunérations complexes basées sur la performance. Un moyen plus efficace de préserver la satisfaction des travailleurs consiste à augmenter le salaire de base.

Avantages extralégaux pour motiver davantage

Contrairement aux primes et aux bonus, les avantages extralégaux sont intéressants pour les travailleurs. Wim Van der Linden de Tempo-Team plaide par conséquent en faveur d’un plan cafétéria individuel pour les travailleurs. Il s’agit d’une solution neutre en termes de coûts pour accroître la satisfaction relative à l’enveloppe salariale. Il importe que ce plan soit conçu sur mesure pour le travailleur. Pour certains collaborateurs, par exemple, une voiture de fonction peut être un complément utile au salaire, mais pour ceux qui viennent tous les jours travailler à vélo, c’est moins intéressant. Ils tireraient davantage profit d’un vélo électrique.

Laisser un commentaire