Les Belges sont prêts pour une grande fête de libération après la crise sanitaire

Les Belges sont prêts pour une grande fête de libération après la crise sanitaire

Il faut fêter la fin de la crise sanitaire. Telle est la conclusion d’une étude menée par l’UHasselt et Indiville. Pas moins de la moitié de la population dit vouloir un événement dans sa propre ville une fois que la pandémie sera terminée. Force est de constater que le coronavirus suscite moins d’inquiétude à Bruxelles et en Wallonie qu’en Flandre.

Plus insouciants que les Flamands

On observe plus de contaminations au coronavirus dans les familles francophones que flamandes. Pourtant, plus de francophones que de Flamands estiment qu’ils risquent moins de contracter le virus dans les mois à venir. De même, l’app Coronalert est moins utilisée dans le sud que dans le nord du pays. En outre, le soutien de nouvelles mesures en cas de nouvelle vague éventuelle de coronavirus a diminué : 1 personne sur 5 ne veut plus prendre aucune mesure en cas de nouvelle flambée du virus.

Et l’été ?

Nous voulons tous participer à nouveau à des événements et profiter de la culture. Plus de la moitié des francophones (52 %) ne voient aucun problème à pratiquer une activité intérieure sans distanciation. En revanche, près d’une personne sur cinq (18 %) dit qu’elle ne se rendra à un concert ou à un spectacle que si le nombre de visiteurs est limité et que la distanciation physique peut être respectée. 32 % se montrent également réticents à l’idée de participer à une activité extérieure sans distanciation. Seuls 28 % n’iraient pas ou probablement pas à une activité extérieure avec distanciation sociale. La préférence va donc toujours à un événement extérieur avec la distanciation nécessaire.

La Belgique francophone aimerait voir une fête de libération lorsque la pandémie de coronavirus sera terminée. La moitié de la population pense que la commune devrait organiser un événement après la crise. La majorité des citoyens (59 %) estiment que cet événement devrait avoir lieu à l’extérieur. Les avis divergent quant au moment où cet événement devrait être organisé. 38 % sont d’avis qu’il devrait avoir lieu une fois que le comité de concertation l’autorise. 36 % vont jusqu’à dire qu’il ne devrait plus y avoir aucune contamination dans la ville ou la commune.

Cet article a 7 commentaires

  1. Gilot

    Je suis senior et je rappelle que Le covid n’atteint que les personnes fragilisées :
    Donc, les personnes âgées, malades, en surpoids, etc  : Des plus jeunes sont touchées aussi, parce que nous devenons trop sensibles des muqueuses ; nous sommes trop renfermés dans nos habitations, nos voitures, etc.
    Le même phénomène se présente avec le pollen ; de plus en plus de personnes sont touchées : Ce n’est pas le pollen qui devient plus virulent.
    Il faut donc se renforcer préventivement ; si possible de façon naturelle ; c’est ce que j’explique ci-dessous ;  eau de mer à 30 gr de sel par litre vaporisée dans les narines et de l’ail frais non cuit pour les poumons ; tous les jours entre autres actions ; à votre santé ….

  2. Daniel DENOËL

    Voilà 1 an que l’on respecte les mesures. Je continue car ce n’est pas ressenti comme contrainte. J’espère juste revoir un cercle fermé d’amis tous vaccinés. Oui le resto avec ce cercle mais pas de grandes manifestations avec pleins d’inconnus non respectueux d’un minimum de retenue.

  3. Demeur

    Pas de fête sans vaccin. Tous ceux qui n’ont pas un carnet officiel de vaccination devraient être bannis de toute fête, restaurant, café, spectacle, cinéma, TOUS les voyages hors Belgique etc…Ces personnes refusent le sens civique donc pas de raison de leur permettre quoi que ce soit

  4. Nos dirigeants ” responsables ” ont oublié une chose importante depuis le début de la crise: la stérilisation de l’ air dans les lieux de rencontres. J’ ai envoyé 1 mail rapide dans ce sens à l’ association COVID 19 en mars 2020 CCAL 0355446, réponse Ticket CTKT105998, mail qu’ il fallait interpréter. Actuellement il vont imposer des systèmes onéreux à leur choix. Que faut-il encore penser de leurs décisions?

  5. MOLIO

    Pas de fête sans vaccin. Tous ceux qui n’ont pas un carnet officiel de vaccination devraient être bannis de toute fête, restaurant, café, spectacle, cinéma, TOUS les voyages hors Belgique etc…Ces personnes refusent le sens civique donc pas de raison de leur permettre quoi que ce soit

  6. CREPIN

    Pas de fête sans vaccin. Tous ceux qui n’ont pas un carnet officiel de vaccination devraient être bannis de toute fête, restaurant, café, spectacle, cinéma, TOUS les voyages hors Belgique etc…Ces personnes refusent le sens civique donc pas de raison de leur permettre quoi que ce soit…

    Ce genre de commentaire me révolte… si votre choix est de vous jeter sous un train pour être libre c’est votre choix mais ne venez pas à imposer aux gens s’il ne veux pas vous rejoindre dans votre délire…

    D’ailleurs même dans ce commentaire je constate que ce n’est pas un vaccin pour ce prémunir du coronavirus mais belle et bien un passe partout … resto cinéma vacances…

    Jamais je vendrai mon corps pour des libertés qui sont fondamentales!

    1. De Keyzer

      Je suis complètement d’accord avec vous et ça me révolte également… Je préfère ma liberté que d’être soumise !

Laisser un commentaire