Les grands-parents restent importants pour les ados

Les grands-parents restent importants pour les ados

À la demande du Gezinsbond (équivalent flamand de la Ligue des familles), Bpact a étudié le rôle que jouent encore les grands-parents dans la vie de leurs petits-enfants adolescents. Verdict, ceux-ci semblent toujours importants pour l’école, les hobbys, les amis, la santé, l’avenir, etc. Un panel qualitatif de 1.329 grands-parents ayant des petits-enfants adolescents a complété le questionnaire en ligne.

Pas de sujets sensibles

Si 28 % des grands-parents parlent encore régulièrement avec leurs petits-enfants de leur relation avec leurs parents, des sujets plus sensibles comme l’alcool et la sexualité sont bien plus rarement abordés.

78 % des grands-parents ont des contacts en ligne avec leurs petits-enfants

Les grands-parents ne voient pas seulement leurs petits-enfants de visu, 78 % ont ainsi aussi des contacts par téléphone ou sur les réseaux sociaux. La moitié environ utilisent ainsi WhatsApp.

Du temps ensemble

Autre constat important, les grands-parents d’ados ne se sentent pas forcément trop sollicités. Ils ont d’une part eux-mêmes plus de temps du fait de leur pension et on fait d’autre part moins appel à eux pour garder les petits-enfants. Ils interviennent surtout pendant les vacances et pour conduire les enfants à leurs diverses activités. Trois grands-parents sur quatre sont contents de la fréquence de leurs contacts avec leurs petits-enfants.

 

Voir également :

“Oma en opa spelen nog altijd belangrijke rol in het leven van tienerkleinkinderen” – De Gezinsbond

Knack Weekend