You are currently viewing Le budget, comme critère décisif dans le choix d’une destination

Le budget, comme critère décisif dans le choix d’une destination

Comme chaque année, le Baromètre des vacances de Touring organisé en collaboration avec Indiville et Bpact permet de mieux comprendre les habitudes des Belges en matière de voyages. Près de 8 Belges sur 10 veulent partir à l’étranger. 1 sur 10 reste à la maison. Fait remarquable, pour plus de la moitié des personnes interrogées, le prix est le facteur décisif dans le choix d’une destination.

8 personnes sur 10 font le choix de l’étranger

Les voyages hors de nos frontières restent populaires. En 2023, 81 % des Belges sont partis au moins une fois en vacances à l’étranger. 1 sur 3 est même parti 3 fois ou plus hors de notre pays. Cette année encore, 78 % des Belges comptent voyager à l’étranger. 33 % souhaitent (aussi) rester au pays.

La France reste la destination la plus prisée

En ce qui concerne la destination des vacances principales, les Belges ne dérogent pas à leurs choix antérieurs. La France reste ainsi la destination préférée à l’étranger, suivie de l’Espagne et des Pays-Bas.

Le budget comme critère décisif

Plus de la moitié des Belges (53 %) déclarent que le coût des vacances est le critère décisif dans le choix d’une destination. Viennent ensuite des facteurs tels que le soleil et la chaleur (46 %), les sites touristiques (44 %), la nature locale (39 %) et la proximité de la mer (33 %).

Ainsi, si le prix joue un rôle important, il n’est pas une préoccupation majeure pour 48 % des voyageurs. Le budget vacances fait partie du budget familial. 30 % déclarent que partir en vacances coûte cher et qu’il est difficile de mettre de côté pour voyager.

Malgré l’inflation, plus de la moitié des vacanciers (57 %) ne veulent pas dépenser plus en vacances qu’en 2023. Cependant, 26 % pensent dépenser davantage cette année. 17 % aspirent même à économiser et à dépenser moins pour leurs voyages.

En ce qui concerne le budget prévu pour l’hébergement, la majorité (36 %) déclare vouloir y consacrer un maximum de 1000 euros, 26 %, entre 1000 et 2000 euros et 26 %, plus de 2000 euros.

1 Belge sur 10 ne partira pas du tout en vacances

12 % des Belges resteront à la maison pour diverses raisons. Pour 41 % d’entre eux, le budget familial ne leur permet pas de partir en vacances chaque année et autant de Belges déclarent avoir d’autres dépenses prévues cette année.

Tomber malade en vacances comme plus grande crainte

Les Belges craignent surtout de tomber malades en vacances (37 %) ou d’être victimes d’un accident (33 %). 55 % des Belges souscrivent donc une assistance voyage et/ou une assistance médicale et 43 % optent pour une assurance annulation.

Laisser un commentaire