Bonne recherche, bien menée

Bonne recherche, bien menée

Une nouvelle collaboration entre BPACT et la Antwerp Management School (AMS)

Cette semaine, BPACT et la Antwerp Management School (AMS) ont signé une note d’intention concernant leur collaboration future plus étroite. Les deux parties considèrent l’établissement, le développement et le fonctionnement optimal d’un grand panel de recherche en ligne comme une piste vers une combinaison de profondeur scientifique et utile.

AMS est une business school de premier plan, qui propose des formations de management complémentaires et des projets de service sur mesure. Elle vise par cela à atteindre une ‘state-of-the-art management knowledge’. Dorénavant, avec BPACT, elle s’engage explicitement à une recherche à orientation et pertinence pratiques, basée sur des approches et des vues scientifiques.

“Des études sensées, menées selon des critères scientifiques élevés, constituent en effet un facteur de succès critique pour le développement économique et social en général et en vue de prendre les bonnes décisions managériales au sein des entreprises et organisation en particulier”, selon Prof. Dr. Bart Cambré (Associate Dean of Research). “Voilà pourquoi la collaboration avec BPACT, un bureau qui se caractérise par une même approche qualitative que AMS, est tellement précieux pour nous deux”.

La collaboration se focalisera sur les 3 objectifs suivants:

  1. Contrôle de qualité de recherches et panels en ligne à partir d’analyses scientifiques des différents aspects de la recherche en ligne.
  2. Nouveaux produits et services impliquant des panels en ligne. Pour AMS et BPACT, il en résultera une qualité plus adéquate à offrir à tout un éventail de parties prenantes et de partenaires internes et externes.
  3. Développement du panel en ligne. La collaboration entre AMS et BPACT mènera à un panel plus vaste et plus large assorti d’un contrôle de qualité validé.

Bpact se réjouit de cette collaboration, “étant donné que soutenir des études de qualité et bien fondées est inscrit dans notre ADN“, Jo Steyaert, CEO de BPACT, y ajoute.